accueil > l'editorial

Éditorial :         

 

Objectif Ciel !

 

            Le premier novembre, la fête de la Toussaint, où nous célébrons tous les saints du Ciel qui sont pour toujours dans le bonheur auprès de Dieu, nous rappelle le but, l’objectif de notre vie sur cette terre. Dieu nous a donné l’existence pour que nous soyons pour toujours avec Lui.

En cette fête, il nous faut donc contempler le Trône divin, entouré de ces myriades d’anges et de saints qui chantent la gloire de Dieu. Rappelons-nous aussi que le Seigneur nous y a préparé une place et qu’il nous faut tout faire pour l’avoir, comme le rappela saint Thomas d’Aquin le veille de sa mort : «  le Ciel, il nous faut le désirer tous les jours de tout son cœur ».

Comment ont-ils fait ? Non seulement ils l’ont désiré de toute leur force, mais surtout ils ont répondu à l’amour de Dieu. Ils ont compris à quel point Dieu les aime et ils ont répondu à cette amour en donnant leur vie à Dieu (dans la vie consacrée, dans le martyr, en confessant leur foi en Dieu devant les hommes, en étant fidèle à leurs engagements jusqu’au bout…) et en donnant cet amour divin dont ils étaient remplis à leur frères en souffrance (toutes les œuvres de charité et de miséricorde…).

Lisons ces vies de saints, prions-les, et imitons leur zèle à servir Dieu, car ils ont aimé jusqu’au bout et ils sont aujourd’hui dans la béatitude éternelle.

Le deux novembre, nous faisons mémoire de tous nos défunts qui nous ont quittés, et l’Eglise nous invite, à travers ces messes de Requiem pour les défunts,  a prier pour le repos de leurs âmes. En effet pour entrer directement au Ciel, il nous faut être pleinement ajusté à Dieu ; mais nous connaissons notre faiblesse et nous savons que le péché a laissé des conséquences dans nos vies qu’il nous faut expier. Ainsi, bien souvent, l’âme qui choisi le Seigneur par l’état de grâce, doit terminer sa purification au purgatoire, lieu où l’âme répare tous les manque d’amour de sa vie. Ne pouvant plus rien pour elle, l’Eglise nous invite à la prière pour hâter leur entrée au Ciel. Ainsi par l’offrande de messes, l’offrande de nos sacrifices, les indulgences et les prières pour les défunts, nous pouvons libérer des âmes du purgatoire.

Cela nous rappelle que c’est aujourd’hui que nous préparons notre éternité, que chacun de nos actes nous rapprochent ou nous éloignent de Dieu. Chaque acte à son poids d’éternité, ne l’oublions pas !

Quand nous péchons, bien souvent c’est le signe que notre amour de Dieu est bien imparfait. On préfère céder à nos passions, plutôt que de se souvenir du but de notre vie : le Ciel ! C’est d’ailleurs la grande tactique du démon de nous faire oublier nos vérités éternelles qui peut aller jusqu’au refus de Dieu et donc nous couper de Lui !

Aujourd’hui beaucoup ne connaissent pas Dieu, ils courent le risque de se perdre pour toujours. D’où l’urgence absolue faite aux chrétiens de témoigner de Dieu dans notre mission paroissiale, car de notre action et de notre prière le salut éternel de beaucoup en dépendent. Devant tout ceux qui se perdent par méconnaissance, par désespoir et manque d’amour, soyons courageux, montrons-leur le chemin du Ciel !

Dans ce mois de novembre, plusieurs aspects de la mission paroissiale vont prendre corps ; le porte à porte, les adorations, la Veillée pour la Vie (vendredi 26 novembre) et notre Veillée de Noël joué par les enfants (le dimanche 19 décembre). Ils feront appel à votre collaboration pour toucher le plus grand nombre et les aider à rencontrer le Seigneur.

 

Abbé Raphaël d’Anselme, curé de la paroisse

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.