accueil > l'editorial

Éditorial:                                 

Ne nous faisons pas voler notre temps d’Avent !

 

La spécificité du temps de l’Avent est de nous préparer à la venue du Seigneur ; La liturgie nous décline plusieurs  venues.

 Ainsi  le premier dimanche de l’Avent nous parle de la Venue en Gloire du Seigneur à la fin des temps, nous décrivant les signes annonciateurs qu’il nous invite à savoir lire , nous mettant en garde contre les faux Christs et les fausses doctrines, nous invitant à rester fidèle à l’enseignement constant de l’Eglise, « pas un seul iota ne disparaitra de la loi », et donc  nous invitant à nous mettre en situation de veille car nous ne savons ni le jour ni l’heure.

Mais pour être prêt à accueillir le Messie, quand il viendra, les autres dimanches nous invitent, avec le prophète Isaïe et saint Jean Baptiste à accueillir le Seigneur dans notre vie : «  à aplanir les montagnes, rendre droit les sentiers, et combler les ravins ». Nous sommes donc invités à accueillir notre Seigneur dans notre quotidien, par une attitude conforme à son enseignement, et à développer une vraie intimité avec sa présence dans notre âme, par l’état de grâce, la prière, les sacrements, etc.

Ainsi, par ce temps de l’Avent, qui nous invite aussi à préparer l’anniversaire de la venue du Messie à la crèche, la nuit de Noël, nous sommes invités à tourner résolument nos yeux vers le Seigneur qui vient. Ces semaines de préparation, avec sa liturgie de l’attente, nous aident donc à tourner notre cœur vers Celui que ces trois venues (à  Noël, dans notre âme et à la parousie) célèbrent. Et c’est là le cœur de ce temps liturgique : être résolument tourné vers le Seigneur qui vient.

Mais nous le voyons cette année, avec les évènements qui s’imposent à nous, et qui nous percutent fortement, que tout est fait pour nous en détourner, pour nous mettre en situation d’angoisse et de stress, de préoccupation bien légitime, quand les conditions de vie et de travail sont chamboulées toutes les cinq minutes. Ne nous laissons pas prendre à ce piège, car nous avons une espérance forte dans le Messie Sauveur. En plus, nos frères qui souffrent de cette situation ont besoin de notre témoignage de foi dans le Seigneur, pour ne pas dépérir par la dépression.

De plus nous savons qu’il n’y a que le Christ qui pourra nous sortir du marasme actuel. Alors plus que jamais faisons grandir notre foi dans le seul Sauveur qui soit, l’Enfant Dieu qui est né dans une crèche il y a plus de 2000 ans et dont nous allons célébrer la nativité en ce Noël 2020. Certes les circonstances ne sont pas au rendez-vous, mais Lui seul est la PAIX de l’âme, notre FORCE et notre SALUT. Demandons-lui sa grâce et rayonnons-la à nos frères désespérés qui cherchent à retrouver le sens de leur vie.

Abbé Raphaël d’Anselme, curé de la paroisse

 

Réflexions

 

« Quand les épreuves de cette période de purification auront été surmontées...

Les hommes évoluant dans un monde complètement planifié vont se retrouver extrêmement seuls.

S'ils perdent totalement de vue Dieu, ils vont réellement ressentir l'horreur de leur pauvreté. Alors, ils verront le petit troupeau des croyants avec un regard nouveau. Ils le verront comme un espoir de quelque chose qui leur est aussi destiné, une réponse qu'ils avaient toujours secrètement cherchée. »

— Cardinal Joseph Ratzinger (Benoît XVI), en 1969, s'adressant à la radio allemande.

 

 

 

Présentation de la visite pastorale 2021

 

Chers amis,

Depuis maintenant deux ans, notre évêque, Mgr CENTENE, effectue régulièrement des visites pastorales dans notre diocèse.

Dans quelques mois, pendant le Carême, du 17 février au 21 mars 2021, ce sera le cas pour notre pays de Vannes (doyennés d'Arradon, Elven, Vannes et Sarzeau).

 

Les objectifs de cette visite sont clairement identifiés : nous accompagner et nous soutenir dans une démarche et une conviction résolument missionnaire !

 

Pour cela, les équipes pastorales de notre pays ont déjà été mises à contribution et ont discerné ensemble les axes de réflexions et les défis à relever pour l'annonce du Christ en notre beau pays de Vannes.

Voici les "chantiers" retenus :

 

 Les lieux de collaborations dans nos paroisses, doyennés et pays.

 La pastorale de la santé (Service Évangélique des malades, accompagnement dans les Éphads, hôpitaux, cliniques, etc…)

 La pastorale du tourisme (entre terre et mer)

 La vie des quartiers spécifiques et la question du dialogue inter-religieux (Kercado et Ménimur à Vannes)

 Les paroisses en expansion (péri-urbain, rurbain)

 La place de l'enseignement catholique

 La Pastorale des jeunes et des vocations

 Un audit complet de l’immobilier des paroisses : quels biens, pour quelle mission ?

 

Tout ne peut être traité ! Nous donnons ce qui nous semble être des enjeux importants pour l’avenir !Tout au long de cette année, vous pourrez être informés ou mieux être impliqués d'une manière ou d'une autre dans cette belle démarche !Merci de porter régulièrement dans votre prière personnelle et paroissiale cette dynamique de croissance missionnaire.

 

 Abbé Philippe Le Bigot (vicaire général)

Abbé Patrice Marivin (doyen de Vannes)

Prière pour la mission

Nous te prions Père d'envoyer ton Esprit-Saint sur chacun d'entre nous.

Rappelle-toi : ton Fils a promis à tous ceux qui se réuniraient en son nom qu’Il serait au milieu d'eux. Par sa grâce d'amour et de paix qu’Il se manifeste parmi nous et nous tienne dans la vérité et la charité.

Accorde-nous l’intelligence de ce qui est juste à tes yeux et le courage d'en parler ouvertement. Tu nous réunis pour que nous cherchions ensemble ta volonté ; mets en nous le désir de ce qui est vrai, tiens-nous dans ta lumière, Garde-nous dans un esprit de paix, ravive en nous l'élan missionnaire.

Et quand nous aurons vu ce que Tu demandes, aide-nous à l'accomplir d'un même cœur pour ta gloire, le bien de ton peuple et notre propre sanctification. AMEN

 

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.