accueil > l'editorial

Éditorial:                                

« Mais priez mes enfants ! »

 

 

Cette parole écrite dans le Ciel de Pontmain le 17 janvier 1871 par la Vierge Marie, était une invitation pressante à implorer le Ciel devant l’envahissement  de la France par les Prussiens. Les habitants de Pontmain ont beaucoup prié, Notre Dame a entendu leur appel, et la France a été libérée miraculeusement.



            Devant tout ce qui se passe dans notre pays aujourd’hui, et dans le monde à cause de cette crise sanitaire, économique, politique,avec son lot de désordre, de manipulations et de mensonges, les gens sont en détresse, angoissés et apeurés.

Comme hier, la France va mal, aujourd’hui, Notre Dame nous redis, 150 ans après le même message : « Mais priez mes enfants Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher »Ce message est vraiment pour nous.

Les enfants de Pontmain ont exécuté pendant trois heures de prière, l’ordre de la Vierge Marie. Plein de foi et d’espérance ; ils ont dit leur chapelet et chanté les beaux cantique de notre patrimoine religieux : Le Magnificat, les litanie de la sainte Vierge, les cantiques grégoriens : Inviolata, salve Regina , ave Maris Stella, et les chants : Mère de l’Espérance, et « Mon doux Jésus, enfin voici le temps de pardonner à nos cœur pénitents ». Et notre Dame a exaucé leur demande !

Vous remarquerez que la deuxième phrase est au présent, et vous savez que Dieu est dans l’Eternel présent, c’est donc une promesse éternelle qui est exprimé ici à Pontmain. Donc elle est pour nous aussi.

Ayons donc les sentiments de foi et d’espérance, qui furent ceux des enfants de Pontmain, avec humilité et pureté, faisons monter notre prière, comme cela a été fait il y a 150 ans, pour que Notre Dame vienne à notre secours dans les temps difficiles que nous vivons.

Au début de l’apparition les enfants de Pontmain ont dis aussi le chapelet des martyrs du Japon qui exprime très bellement cette confiance nécessaire dans le Seigneur. C'est un rapide chapelet qui se fait sur deux dizaines. On commence par la croix, puis le gros grain, suivi des trois petits. Ensuite, on dit les deux dizaines de petits grains, précédés du gros grain.Sur la croix on dit :

 Acte de Foi : Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que Vous avez révélées et que Vous nous enseignez par Votre Sainte Église, parce que, étant la Vérité Même, Vous ne pouvez ni Vous tromper ni nous tromper. .

 Acte d’Espérance : Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que Vous me donnerez par les mérites de Jésus-Christ, Votre grâce en ce monde et, si j’observe vos commandements, le bonheur éternel dans l’autre, parce que Vous l’avez promis et que Vous êtes toujours fidèle à Vos promesses. .

 Acte de Charité : Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur et par-dessus toute chose parce que Vous êtes infiniment bon et infiniment aimable ; et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de Vous.

 Sur les gros grains : Père Éternel, je vous offre le Sang très précieux de Jésus-Christ en expiation de mes péchés et pour les besoins de la Sainte Église.

Sur les petits grains : Doux Cœur de Marie soyez mon salut ; mon Jésus, Miséricorde !

Que cette récitation nous donne toujours plus de confiance et d’ardeur dans le Seigneur.

Abbé Raphaël d’Anselme, curé de la paroisse

 

 

Présentation de la visite pastorale 2021

 

Chers amis,

Depuis maintenant deux ans, notre évêque, Mgr CENTENE, effectue régulièrement des visites pastorales dans notre diocèse.

Dans quelques mois, pendant le Carême, du 17 février au 21 mars 2021, ce sera le cas pour notre pays de Vannes (doyennés d'Arradon, Elven, Vannes et Sarzeau).

 

Les objectifs de cette visite sont clairement identifiés : nous accompagner et nous soutenir dans une démarche et une conviction résolument missionnaire !

 

Pour cela, les équipes pastorales de notre pays ont déjà été mises à contribution et ont discerné ensemble les axes de réflexions et les défis à relever pour l'annonce du Christ en notre beau pays de Vannes.

Voici les "chantiers" retenus :

 

 Les lieux de collaborations dans nos paroisses, doyennés et pays.

 La pastorale de la santé (Service Évangélique des malades, accompagnement dans les Éphads, hôpitaux, cliniques, etc…)

 La pastorale du tourisme (entre terre et mer)

 La vie des quartiers spécifiques et la question du dialogue inter-religieux (Kercado et Ménimur à Vannes)

 Les paroisses en expansion (péri-urbain, rurbain)

 La place de l'enseignement catholique

 La Pastorale des jeunes et des vocations

 Un audit complet de l’immobilier des paroisses : quels biens, pour quelle mission ?

 

Tout ne peut être traité ! Nous donnons ce qui nous semble être des enjeux importants pour l’avenir !Tout au long de cette année, vous pourrez être informés ou mieux être impliqués d'une manière ou d'une autre dans cette belle démarche !Merci de porter régulièrement dans votre prière personnelle et paroissiale cette dynamique de croissance missionnaire.

 

 Abbé Philippe Le Bigot (vicaire général)

Abbé Patrice Marivin (doyen de Vannes)

Prière pour la mission

Nous te prions Père d'envoyer ton Esprit-Saint sur chacun d'entre nous.

Rappelle-toi : ton Fils a promis à tous ceux qui se réuniraient en son nom qu’Il serait au milieu d'eux. Par sa grâce d'amour et de paix qu’Il se manifeste parmi nous et nous tienne dans la vérité et la charité.

Accorde-nous l’intelligence de ce qui est juste à tes yeux et le courage d'en parler ouvertement. Tu nous réunis pour que nous cherchions ensemble ta volonté ; mets en nous le désir de ce qui est vrai, tiens-nous dans ta lumière, Garde-nous dans un esprit de paix, ravive en nous l'élan missionnaire.

Et quand nous aurons vu ce que Tu demandes, aide-nous à l'accomplir d'un même cœur pour ta gloire, le bien de ton peuple et notre propre sanctification. AMEN

 

Voir le diaporama

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.