accueil > l'editorial

Éditorial:                                 

Notre Seul Sauveur : le Christ Jésus

 

Dans l’annonce de sa Passion  le Christ a parlé de son « heure » où il allait donner sa vie pour la rédemption du monde. Pour chacun d’entre nous, notre « heure » est celle du grand passage à la Vie éternelle qui aura été préparée par toutes les actions de notre existence.

Mais ne peut-on pas dire avec cette pandémie mondiale, qui entraine une grave crise économique et sociétale, que notre monde est entré dans son « heure ».  En effet parmi ceux qui sont touchés, certains en réchappent d’autres pas, nous faisant penser à la parole du Christ : « Alors deux hommes seront aux champs: l'un est pris, l'autre laissé;  deux femmes en train de moudre: l'une est prise, l'autre laissée. » Mt 24,40-41.

Quoi qu’il en soit, face à ce drame planétaire, deux attitudes se font jour.

La première attitude est marquée par ceux qui ne reconnaissent pas Dieu, ni Jésus Christ. Par leur manque d’humilité, l’orgueil envahit leur âme ; ils se pensent très savant, intelligent et meilleur que les autres. Croyant faire le bien, ils se moquent des autres, mais c’est l’esprit du mal qui les anime. Ils veulent dominer le monde, imposer leur vues aux autres et paraitre par leurs solutions les sauveurs de l’humanité. « Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible, même les élus. » Mt 24,24

Mais le Christ continue en disant : « Voici que je vous ai prévenus. » Mt24,25.

Donc la deuxième attitude est de vraiment reconnaitre le Christ comme notre seul Sauveur. Par le sacrifice de la croix, le Christ a brisé l’empreinte du démon sur l’homme, et ceux qui suivent le Christ en vérité, dans une totale et humble servitude, peuvent vraiment obtenir le salut éternel.

 "Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour va venir votre Maître. Comprenez-le bien: si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur devait venir, il aurait veillé et n'aurait pas permis qu'on perçât le mur de sa demeure. Ainsi donc, vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme va venir. » Mt 24 42-44

Dans ces temps de troubles humains et spirituels, l’attitude que le Christ attend de nous, est donc bien de reconnaitre notre néant, et que tout vient de Dieu. Notre espérance et notre salut est dans une foi ferme et constante dans notre Seigneur et son enseignement permanent depuis 2000 ans que la Sainte Eglise nous transmet. « Pas un seul yota ne disparaitra de la loi » nous a –t-il dit.

Et Jésus de conclure : « Mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé. » Mt 24,13

Abbé Raphaël d’Anselme, curé de la paroisse

 

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.