accueil > l'editorial

Éditorial:                                  Les litanies Majeures

 

 

Le 25 avril, à la fête de Saint marc, et aux trois jours qui précédent l’Ascension, c'est-à-dire aux Rogations, l’Eglise nous demande de chanter les litanies Majeures. En les regardant de prêt, nous voyons que ces litanies sont composées de trois parties : d’abord une longue invocation à tous les saints du Ciel pour qu’ils prient pour nous. Puis une longue supplication où nous demandons au Seigneur de nous délivrer de tout mal et enfin une longue oraison, où nous redisons notre confiance au Seigneur et nous implorons sa Miséricorde.

En ce douloureux temps de confinement qui dure et qui nous prive du secours des sacrements du Seigneur, arrêtons-nous un instant sur quelques unes de leurs invocations et méditons les avec attention : « Soyez-nous propice, exaucez-nous, Seigneur. De tout mal, délivrez-nous, Seigneur.

De tout péché, délivrez-nous, Seigneur.

De votre colère, délivrez-nous, Seigneur.

D’une mort subite et imprévue, délivrez-nous, Seigneur.

Des embûches du démon, délivrez-nous, Seigneur.

De la colère, de la haine, et de toute mauvaise volonté, délivrez-nous, Seigneur.

De la peste, de la famine et de la guerre, délivrez-nous, Seigneur.

De la mort éternelle, délivrez-nous, Seigneur.

Au jour du jugement, délivrez-nous, Seigneur »

Je crois que ces invocations représentent bien le crie de notre âme en ce temps de pandémie, notre confiance dans le Seigneur tout puissant et notre appel à être délivré de tous ces malheurs. Mais en même temps nous reconnaissons que notre péché est à l’origine de tous ces désordres et nous demandons à en être délivré.

 

 

Ayant pris conscience de cela, la suite des invocations implore le Ciel à soutenir notre chemin de conversion :

« Daignez nous conduire à une véritable pénitence, nous vous en supplions, écoutez-nous.

Daignez gouverner et conserver votre Église sainte, nous vous en supplions, écoutez-nous.

Daignez maintenir dans votre sainte religion le Souverain Pontife et tous les ordres de la hiérarchie ecclésiastique, nous vous en supplions, écoutez-nous.

Daignez abaisser les ennemis de la sainte Église, nous vous en supplions, écoutez-nous.

Daignez rappeler à l’unité de l’Église tous ceux qui sont dans l’erreur et conduire à la lumière de l’Évangile tous les infidèles, nous vous en supplions, écoutez-nous.

Daignez élever notre esprit et les désirs de notre cœur vers les biens célestes, nous vous en supplions, écoutez-nous.

Daignez délivrer de la damnation éternelle, nos âmes, et celles de nos frères, de nos parents et de nos bienfaiteurs, nous vous en supplions, écoutez-nous. »

« Demandez, et il vous sera donné, cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira », dit notre Seigneur dans l’évangile. Jésus nous a demandé de prier sans cesse, d’être des veilleurs. Alors dans les circonstances actuelles, où les évènements contrarient fortement notre vie chrétienne, prions et supplions avec ardeur le Seigneur et corrigeons avec vigueur nos manquements à la Divine Volonté.

Et si nous le faisons avec Foi et Espérance, le Seigneur entendra notre appel pour nous sauver. Voici deux oraisons de ces Litanie Majeures : «  O Dieu, dont le propre est d’avoir toujours pitié et de pardonner, accueillez notre prière ; et que, par un effet de votre clémence et de votre bonté miséricordieuse, nous soyons délivrés des liens de nos péchés, nous et tous vos serviteurs.

 O Dieu, que les péchés offensent, et que la pénitence apaise : recevez en pitié les humbles prières de votre peuple suppliant, et détournez de nous les fléaux de votre colère, que nous méritons à cause de nos péchés. »

 

 

            En ce mois de Marie, disons avec ardeur notre chapelet pour retrouver très vite la sainte Messe, consacrons-nous à Notre Dame, qu’elle veille sur nos familles et sur la France et prions saint Joseph Artisan, fêté le 1er mai, qu’il nous protège des dégâts économiques de cette crise tant pour le travail que pour la société.

 

Abbé Raphaël d’Anselme, curé de saint Patern

 

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.