accueil > Garde d'Honneur du Sacré Coeur

 

"Toi du moins, aime-moi ! »  (Jésus à Ste Marguerite Marie)

 La Garde d'Honneur du Sacré Cœur a pour point de départ le Calvaire où Jésus sur la Croix a le Cœur ouvert et transpercé par la lance du soldat, un Cœur qui est toujours vivant mais continuellement blessé par nos péchés. Et pour modèles la Très Sainte Vierge Marie, Saint Jean et Sainte Marie Madeleine, les premiers ardes d'Honneur qui se tiennent au pied de la Croix.

La Garde d'Honneur, c'est VIVRE: "L'HEURE DE PRÉSENCE AU CŒUR DE JÉSUS"

 

Les objectifs de la garde d’honneur :

            C’est de répondre à l’Amour de Jésus qui s’est offert en sacrifice pour chacun de nous : "Pour eux, je me sanctifie afin qu'eux aussi soient sanctifiés en vérité" (Jean 17,19).

            C’est devenir consolateur du cœur de Jésus : "J ai cherché des consolateurs mais je n'en ai pas trouvé" (ps 68,21)

 

Pour la vivre :

Commencer par choisir son heure par jour et laisser s'écouler ce temps sans rien changer à ses activités présentes. Mais les assumer en tournant son regard vers Jésus Eucharistie, Jésus si souvent Solitaire au Tabernacle.

            Offrir ses activités, travail, étude, repas, repos, sport, oraison, distraction…. En union à l’offrande du Christ à son père pour sa gloire et le salut de nos frères.

            L’offrir « en réparation » de tous nos péchés et ceux du monde : l’indifférence, l'ingratitude, les blasphèmes, sacrilèges existent loin ou tout près de nous.

            Vivre cette heure de présence est un  souhait, un engagement, mais rien ne saurait être une obligation, sous peine de péché. L’important dans la garde d’honneur, c’est L’AMOUR ;

Vivre cette heure nous rend semblable à la Présence et dans cette proximité de Jésus notre vie devient plus conforme à Lui.

L’objectif est d’obtenir qu’à toutes les heures du jour et de la nuit, à travers le monde des chrétiens soient attentifs à l’Amour inconditionnel et actuel du Seigneur, et ainsi créer une chaine d’Amour ininterrompue autour de Jésus. Lui rendre un culte continuel de Gloire, d’Amour et de Réparation pour toutes les blessures qu’il reçoit chaque jour par les péchés des hommes et les nôtres.

Si nous approchons du cœur du Christ, nous serons captivés par sa « FLAMME ». Il n’est qu’Amour et Miséricorde ; notre vie doit donc refléter sa Présence.

 Voir le site

 

 

Chers amis Gardes d'honneur,

Voici la lettre du mois de Novembre.

En raison des mesures gouvernementales, la retraite des 6,7 et 8 novembre est malheureusement annulée. Le Père GUIBERT pense pouvoir trouver un créneau pour 2021. Par ailleurs, vous pouvez, si vous le voulez, suivre une de ses retraites en ligne : « les bienfaits du détachement » (vous mettez le nom du père et le titre de sa retraite.)

Que ce reconfinement puisse nous permettre de vivre un « cœur à coeur » avec le Seigneur, dans la Paix et l'Espérance du Triomphe assuré du Divin Coeur de Jésus, sous le Manteau de Marie et la protection de Saint Joseph.

Belle fête de la Toussaint.

Maryvonne

 

Être l'hostie de Jésus

Ne pouvant plus souffrir après le Calvaire, car une fois ressuscité, le Christ ne meurt plus, Jésus s'incarna de nouveau dans l'Hostie eucharistique pour continuer, jusqu'à la fin des siècles, sa fonction de Prêtre en s'immolant sur nos autels.
Etant notre chef suprême, et nous ses membres, il arrive que ce qu'il ne peut plus souffrir en Lui-même, il peut le souffrir en ses membres mystiques. C'est pourquoi St Paul exhorte tous les chrétiens à faire de leur corps une hostie qui complète dans leur chair ce qui manque à la Passion de notre Seigneur. Jésus nous a laissé une portion de son calice. Refuserons-nous de l'accepter et repousserons-nous toutes les croix qu'Il nous présente ?

De nos jours, sans doute plus que jamais, tant le monde sombre dans la noirceur des péchés, Jésus a besoin d'hosties, de victimes d'amour, d'âmes prêtes à s'immoler pour compléter ce qui manque à sa Passion. Les gardes d'honneur ont ce rôle à tenir. Pour Jésus, nous sommes ses hosties comme lui a été l'Hostie de son Père.

De plus durant ce mois, les effets surnaturels de notre immolation, en acceptant patiemment nos croix et toutes nos épreuves, atteindront d'une manière efficace les âmes du Purgatoire. Avec quelle ardeur n'attendent-elles pas ce mois pour être tout particulièrement secourues ! Ne trompons pas leur attente, laissons à Jésus le soin de leur appliquer le mérite de nos réparations, de nos souffrances, de nos larmes, de nos humbles sacrifices et hâter par ces moyens leur bonheur éternel... en vue du nôtre ! (Sr Marie du Sacré Cœur Bernaud)

Saint Michel Archange,
voyez notre prière bien  humaine et compréhensible
quand un être cher est enlevé à notre affection.
Vous êtes notre intercesseur auprès de Dieu,
priez intensément pour le repos de l'âme de nos chers défunts
et pour la consolation de ceux qui les pleurent.
que Dieu de Miséricorde les accueille
dans le bonheur de  la vie éternelle. Amen

fêtes principales du mois

1 :            TOUSSAINT
2 :            Commémoration des Défunts
6 :            1er vendredi du mois dédié au Sacré Cœur de Jésus
9 :            Dédicace de la Basilique du Latran
18 :          Dédicace des Basiliques S. Pierre et S. Paul
21 :          Présentation de la Vierge Marie
22 :          Christ Roi de l'Univers (Indulgence Plénière)
25 :          Ste Catherine d'Alexandrie
29 :          1er dimanche de l'Avent
30 :          S. André

 

 

Voir le diaporama

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.