accueil > 19/11/2020 | Garde d'Honneur du Sacré Coeur

La lettre de la garde d'Honneur du Sacré Coeur

Pardonner

« Nul, autant que Dieu, n'a l'occasion fréquente d'oublier nos péchés et les torts qui l'ont offensé. C'est presqu'à chaque instant que notre ange gardien pourrait consigner dans le livre de notre vie, nos défaillances dans l'accomplissement de notre devoir d'état, nos infractions aux commandements, et même des péchés plus graves encore ! Que deviendrions-nous si le Seigneur était sans pitié, sans miséricorde pour nous comme nous le sommes parfois envers le prochain qui nous a offensés ? Nos torts à nous envers Dieu sont infinis, et Dieu nous les pardonne, les couvrant d'indulgence au moindre signe de notre sincère repentir. Voilà le modèle à suivre !

En effet, si nous gardons quelque animosité, ressentiment ou colère envers ceux qui nous ont offensés, nous ne sommes pas en droit de réclamer la miséricorde du Seigneur que nous refusons d'accorder à nos frères. Une âme digne et généreuse sait oublier les torts dont elle a été victime. En agissant ainsi, elle imite la mansuétude du Cœur de Jésus, elle l'honore et le console. Si nous savons pardonner, soyons pleinement assurés que Dieu se servira de cette même mesure pour nous pardonner à nous-aussi. Faire taire en nous le ressentiment naturel qui s'élève en notre âme devant une injustice dont nous avons été l'objet, accorder son pardon à celui qui nous a profondément blessé, sont les plus belles victoires que nous puissions remporter sur nous-mêmes. Certains vont plus loin en faisant preuve d'une grande charité et de bienveillance envers ceux qui les malmènent, cherchant à vaincre le mal par le bien.

Sans être ces héros de la foi, et même si nos plaintes sont justifiées, nous pouvons relire notre année et nous exercer à prier pour tous ceux qui nous ont persécutés de leurs jugements, de leurs méchancetés, de leurs médisances et qui nous ont profondément blessés...Confions-les à l'infinie miséricorde du Dieu incarné et ainsi, débarrassés du fardeau de nos rancunes, nous pourrons commencer une nouvelle année avec les abondantes bénédictions du Cœur de Jésus sur nos âmes ! »

(Sr Marie du Sacré Cœur Bernaud)

 

fêtes principales du mois de décembre:

1 :            Bx Charles de Foucauld
4 :            1er vendredi du mois dédié au Sacré Cœur de Jésus
8 :            Solennité de l'Immaculée Conception et 150ème anniversaire de la proclamation de St Joseph Patron de l'Eglise Universelle par Pie IX
9 :            S. Juan Diego Cuauhtlatoatzin
12 :           Notre Dame de Guadalupe
13 :          Ste Lucie
14 :          S. Jean de la Croix
25 :          Nativité du Seigneur (S. Albert Chmielowsk – garde d'honneur)
26 :          S.Etienne
27 :          S. Jean (Indulgence Plénière) et Dimanche de la Sainte Famille
28 :          Ss Innocents

(6-13-20 : dimanches de l'Avent)

 

 

 

Garde d'Honneur du Sacré Coeur

 

"Toi du moins, aime-moi ! »  (Jésus à Ste Marguerite Marie)

 La Garde d'Honneur du Sacré Cœur a pour point de départ le Calvaire où Jésus sur la Croix a le Cœur ouvert et transpercé par la lance du soldat, un Cœur qui est toujours vivant mais continuellement blessé par nos péchés. Et pour modèles la Très Sainte Vierge Marie, Saint Jean et Sainte Marie Madeleine, les premiers ardes d'Honneur qui se tiennent au pied de la Croix.

La Garde d'Honneur, c'est VIVRE: "L'HEURE DE PRÉSENCE AU CŒUR DE JÉSUS"

 

Les objectifs de la garde d’honneur :

            C’est de répondre à l’Amour de Jésus qui s’est offert en sacrifice pour chacun de nous : "Pour eux, je me sanctifie afin qu'eux aussi soient sanctifiés en vérité" (Jean 17,19).

            C’est devenir consolateur du cœur de Jésus : "J ai cherché des consolateurs mais je n'en ai pas trouvé" (ps 68,21)

 

Pour la vivre :

Commencer par choisir son heure par jour et laisser s'écouler ce temps sans rien changer à ses activités présentes. Mais les assumer en tournant son regard vers Jésus Eucharistie, Jésus si souvent Solitaire au Tabernacle.

            Offrir ses activités, travail, étude, repas, repos, sport, oraison, distraction…. En union à l’offrande du Christ à son père pour sa gloire et le salut de nos frères.

            L’offrir « en réparation » de tous nos péchés et ceux du monde : l’indifférence, l'ingratitude, les blasphèmes, sacrilèges existent loin ou tout près de nous.

            Vivre cette heure de présence est un  souhait, un engagement, mais rien ne saurait être une obligation, sous peine de péché. L’important dans la garde d’honneur, c’est L’AMOUR ;

Vivre cette heure nous rend semblable à la Présence et dans cette proximité de Jésus notre vie devient plus conforme à Lui.

L’objectif est d’obtenir qu’à toutes les heures du jour et de la nuit, à travers le monde des chrétiens soient attentifs à l’Amour inconditionnel et actuel du Seigneur, et ainsi créer une chaine d’Amour ininterrompue autour de Jésus. Lui rendre un culte continuel de Gloire, d’Amour et de Réparation pour toutes les blessures qu’il reçoit chaque jour par les péchés des hommes et les nôtres.

Si nous approchons du cœur du Christ, nous serons captivés par sa « FLAMME ». Il n’est qu’Amour et Miséricorde ; notre vie doit donc refléter sa Présence.

 Voir le site

 

 

 

> diaporama

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.