accueil > 02/11/2021 | Garde d'Honneur du Sacré Coeur

 

 

 LETTRE GH NOVEMBRE 2021
bien chers gardes d'honneur
Nous n’avons jamais autant entendu parler de « la fin des temps ». Une multitude de prophéties nous parviennent de tous côtés ! Qui et que croire ? Avant de nous engouffrer dans des théories de toutes sortes qui nous accablent plus qu’elles nous portent à la confiance, prenons du recul. La commémoration des défunts nous rappelle que la fin des temps est effective pour une multitude de personnes chaque jour !  Nous nous préoccupons sans doute trop « du monde et des temps » mais pas assez de notre propre fin. Le Seigneur peut nous rappeler à Lui à n’importe quel moment de notre journée et par conséquent nous faire vivre notre fin de temps ! Sommes-nous préparés à cette éventualité ? Evaluons notre foi et préoccupons-nous surtout de notre sanctification…. Le reste est l’affaire de Dieu ! Lui Seul sait !
Bien en communion avec chacun
Geneviève Vignes, coordinatrice pour le Siège 
(Monastère de la Visitation - Paray le Monial)
 
Avons-nous la foi ?
Si seulement nous avions la foi que nous prétendons avoir ! Elle transpirerait de tout notre extérieur de façon à interpeler les personnes qui nous entourent. Il n’y a rien de plus contagieux que le bon exemple. Un chrétien profondément recueilli est à lui-seul  une prédication muette pour qui l’observe. Hélas, au sein même de nos églises ou chapelles, l’exemple n’est plus donné.
Pourtant, Jésus est là, réellement, substantiellement présent. Ses yeux nous considèrent, ses oreilles nous écoutent, ses lèvres nous sourient et son tendre Cœur tressaille à notre voix. Avant même de lui parler de toutes nos nécessités, lui exposer nos misères et  nos difficultés, pensons d’abord à nous incliner devant l’immensité de sa Présence, car même s’il est prisonnier dans le tabernacle où il a voulu qu’on l’y enferme,  il est avant tout le Roi ! Nous qui prétendons l’aimer, ne devrions-nous pas rivaliser avec les Anges qui eux se tiennent prosterner en adoration devant le Tabernacle jour et nuit ?
Combien de fois, sommes-nous présents seulement physiquement sans vraiment l’être, l’esprit plus accaparé par les choses du monde ou par ceux qui nous entourent que par sa Présence ? Si nous étions conscients de son infinie majesté, de l’amour qu’Il veut faire déborder de son Cœur pour nous, notre cœur s’attacherait au Sien sans rien désirer d’autre que lui appartenir.  Nous ne passerions jamais devant une église, un oratoire, sans avoir un élan d’amour pour Lui ! Nous nous précipiterions pour lui rendre les hommages qui lui sont dus et recevoir les largesses de sa bonté infinie ! Mais hélas,  notre foi semble avoir déserté jusqu’au sein même de nos églises, et Jésus y est bien souvent délaissé.
Durant ce mois, pendant notre heure, que notre cœur se tourne tout entier, et sans partage, vers les tabernacles du monde entier en soupirant d’amour pour Lui. Nous le consolerons ainsi  de  toutes les ingratitudes et  irrespects que subit son Sacré-Cœur par ceux-là même qui prétendent avoir la foi. (inspiré de Sr Marie du Sacré Cœur Bernaud)
 
Fêtes principales du mois :
1 :            TOUSSAINT (anniversaire du baptême de Sr Marie du Sacré Coeur Bernaud)
2 :            Commémoration des Défunts
5 :            1er vendredi du mois dédié au Sacré Cœur de Jésus
9 :            Dédicace de la Basilique du Latran
18 :          Dédicace des Basiliques S. Pierre et de S. Paul
21 :          Solennité du Christ-Roi (Indulgence Plénière)
21 :          Présentation de Notre Dame
22 :          Ste Cécile
25 :          Ste Catherine d’Alexandrie
28 :          1er dimanche de l’Avent
30 :          S. André
Fête du Christ Roi : Conditions pour bénéficier d’une indulgence plénière (pour soi ou pour un défunt, jamais pour un vivant): confession et détachement de tout péché même véniel. Le jour même : communion, prière aux intentions du Pape, Credo, Pater, Ave, Gloria. L’Indulgence est une remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés, déjà effacées quant à la faute, que le fidèle, bien disposé (aux conditions déterminées) reçoit pour lui ou pour les âmes défuntes. (Code de droit canonique de 1983, canon 992) Les indulgences plénières libèrent totalement de la peine temporelle due pour les péchés. (Canon 993).

 

 

 

Garde d'Honneur du Sacré Coeur

 

"Toi du moins, aime-moi ! »  (Jésus à Ste Marguerite Marie)

 La Garde d'Honneur du Sacré Cœur a pour point de départ le Calvaire où Jésus sur la Croix a le Cœur ouvert et transpercé par la lance du soldat, un Cœur qui est toujours vivant mais continuellement blessé par nos péchés. Et pour modèles la Très Sainte Vierge Marie, Saint Jean et Sainte Marie Madeleine, les premiers ardes d'Honneur qui se tiennent au pied de la Croix.

La Garde d'Honneur, c'est VIVRE: "L'HEURE DE PRÉSENCE AU CŒUR DE JÉSUS"

 

Les objectifs de la garde d’honneur :

            C’est de répondre à l’Amour de Jésus qui s’est offert en sacrifice pour chacun de nous : "Pour eux, je me sanctifie afin qu'eux aussi soient sanctifiés en vérité" (Jean 17,19).

            C’est devenir consolateur du cœur de Jésus : "J ai cherché des consolateurs mais je n'en ai pas trouvé" (ps 68,21)

 

Pour la vivre :

Commencer par choisir son heure par jour et laisser s'écouler ce temps sans rien changer à ses activités présentes. Mais les assumer en tournant son regard vers Jésus Eucharistie, Jésus si souvent Solitaire au Tabernacle.

            Offrir ses activités, travail, étude, repas, repos, sport, oraison, distraction…. En union à l’offrande du Christ à son père pour sa gloire et le salut de nos frères.

            L’offrir « en réparation » de tous nos péchés et ceux du monde : l’indifférence, l'ingratitude, les blasphèmes, sacrilèges existent loin ou tout près de nous.

            Vivre cette heure de présence est un  souhait, un engagement, mais rien ne saurait être une obligation, sous peine de péché. L’important dans la garde d’honneur, c’est L’AMOUR ;

Vivre cette heure nous rend semblable à la Présence et dans cette proximité de Jésus notre vie devient plus conforme à Lui.

L’objectif est d’obtenir qu’à toutes les heures du jour et de la nuit, à travers le monde des chrétiens soient attentifs à l’Amour inconditionnel et actuel du Seigneur, et ainsi créer une chaine d’Amour ininterrompue autour de Jésus. Lui rendre un culte continuel de Gloire, d’Amour et de Réparation pour toutes les blessures qu’il reçoit chaque jour par les péchés des hommes et les nôtres.

Si nous approchons du cœur du Christ, nous serons captivés par sa « FLAMME ». Il n’est qu’Amour et Miséricorde ; notre vie doit donc refléter sa Présence.

 Voir le site

 

 

 

> diaporama

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.